Vous êtes ici : accueil > Editos

Les hommes doivent se sentir responsables de leurs frères humains

3 novembre 2019

Les hommes sont tous des frères. L'humanité forme une communauté, une famille qui doit être unie. Au sein de cette famille doit régner l'amour, la fraternité et la solidarité. Chacun doit se soucier du bien des autres.

Chacun doit également se sentir responsable du bien et du progrès communs. Chacun doit donc chercher à prendre sa vie en mains et apporter sa contribution à la communauté.



Les hommes de la Terre doivent se rassembler autour d'un idéal d'amour et de fraternité pour se rendre la vie meilleure. Ils doivent prendre conscience du fait que l'humanité est une communauté en soi. Les hommes sont tous frères. Les différences entre les groupes sont mineures. Elles sont fabriquées par les hommes eux-mêmes. Ce sont les hommes qui sont à l'origine des différences linguistiques, culturelles, religieuses ou sociales. Et ce sont eux qui leur donnent une importance telle qu'ils en viennent à séparer les hommes entre eux. Mais dans la réalité, d'où qu'ils viennent, les hommes sont faits sur le même modèle et ont le même Créateur. Ils doivent donc se considérer comme des frères.

Par conséquent, les hommes doivent développer la fraternité entre eux. Ils doivent se soucier les uns des autres. Ils doivent être tolérants et bienveillants les uns envers les autres. Ils doivent accepter les différences et les considérer comme une richesse par la variété que cela apporte. Ils doivent chercher à n'exclure ou ne léser personne, car tous les hommes ont droit au respect et à la dignité. Les hommes doivent se considérer comme faisant partie d'une grande famille humaine.

Au sen de cette famille humaine doit régner la solidarité. Cela signifie que chacun doit chercher à voir comment il peut contribuer à rendre la vie meilleure pour la communauté et pour lui-même. L'individualisme n'a pas sa place. Le communautarisme n'a pas non plus sa place quand il se limite à vouloir le mieux pour son petit groupe sans considération pour les autres. Chacun doit se sentir responsable de lui-même, de l'amélioration de son existence, ainsi que du bien-être de ses frères humains. Chacun doit donc penser, s'exprimer et agir pour le bien commun de l'humanité. Aucune parole ou action ne doit viser à exclure certaines personnes ou à nuire à leur intérêt. Chercher à exclure ou à nuire aux autres ne peut rien apporter de bon. L'existence sera bien plus agréable et facile à vivre pour tous si chacun accepte de prendre en compte le bien de tous. Il faut donc rejeter l'égoïsme, la peur ou l'ignorance, qui incitent à rejeter les autres.



Il faut aussi rejeter la paresse, l'irresponsabilité et la malhonnêteté. Car ces attitudes ne permettent pas le progrès. Elles maintiennent plutôt les hommes dans le désordre et l'inefficacité. Elles empêchent de mener une vie meilleure. Elles sont aussi un facteur de perturbation pour le reste de la communauté. Car les actions d'un homme paresseux, irresponsable ou malhonnête ont très souvent une conséquence sur le reste de la société. Cet homme peut par exemple créer des dégâts par sa négligence ou son irresponsabilité. Il peut aussi réduire les moyens de subsistance d'autres personnes par sa malhonnêteté. Il faut donc lutter contre ces attitudes.

Les hommes doivent plutôt encourager le sentiment de responsabilité, la rationalité, l'honnêteté, le sens de la justice et l'esprit d'entreprise. Il faut donc éduquer les hommes pour les sensibiliser à ces valeurs essentielles et leur montrer en quoi cela peut les aider. Les hommes doivent devenir conscients et comprendre que ces dispositions leur seront utiles, bien plus que la paresse ou la malhonnêteté. Chacun doit devenir conscient, responsable et se prendre en mains. Chacun doit avoir le souci de rendre sa vie meilleure et de contribuer au bien collectif. Pour cela, il faut un état d'esprit positif et tourné vers le progrès.



Lorsque cet état d'esprit sera réel et présent chez suffisamment de personnes, cela permettra de développer une conscience collective positive. Cette conscience collective aidera l'humanité à mieux agir pour son bien, à garantir sa sécurité, sa pérennité et son bien-être.

Cette conscience collective peut déjà être mie en place au niveau local, par exemple à l'échelle d'un pays. Les habitants d'un pays doivent avoir conscience du fait qu'ils font partie d'un même groupe. Ils doivent former une famille unie pour le bien-être et le progrès commun. Il ne faut exclure personne de cette famille. Et chacun doit faire son effort pour contribuer au bien collectif. Chacun doit développer son sentiment de fraternité et de solidarité envers les autres. Chacun doit se sentir responsable et doit agir en rejetant la paresse, l'irresponsabilité et la malhonnêteté. Il faut chercher comment faire pour garantir la sécurité et le bien-être de tous. Ce n'est pas une question de moyens financiers. L'argent n'apporte rien de bon s'il n'y a pas de volonté constructive et positive pour bien l'utiliser. Et beaucoup de choses constructives et positives peuvent se faire sans argent. La volonté des hommes et une bonne organisation sont infiniment plus productives qu'une liasse de billets. C'est cette volonté et cette organisation qui peuvent permettre d'identifier et de mettre en œuvre les actions qui apporteront la paix et la prospérité dans une communauté, dans un pays et dans l'humanité toute entière.



Cherchez donc à développer en vous-même ce sentiment d'appartenance à la communauté humaine toute entière. Et encouragez les autres à faire de même. Instruisez-vous des valeurs essentielles et comprenez-les afin de devenir conscient et éveillé. Cherchez également à développer en vous le sentiment de responsabilité et d'entreprise et à prendre votre existence en mains. Soyez acteur de votre progrès et de celui de la communauté humaine.


www.agi-ivoiriens.com - Association Générale des Ivoiriens (AGI) facebook