Vous êtes ici : accueil > Editos > édito du 3 juillet 2010

L'Ivoirien doit se sentir responsable

3 juillet 2010

L'Ivoirien doit comprendre et accepter qu'il est responsable de son destin. Car DIEU a tout donné à l'homme, et il lui demande de s'assumer.

Or les Ivoiriens comprennent parfois mal leur responsabilité. Certains comptent trop sur les autres ou profitent de leur situation au détriment de la communauté. Cela doit changer. La Côte d'Ivoire a besoin que son peuple devienne responsable pour ouvrir la voie à la paix et la prospérité.



Pour retrouver la prospérité et la paix, le peuple de Côte d'Ivoire doit se mettre dans un état d'esprit favorable. A la base de cet état d'esprit, l'Ivoirien doit comprendre et accepter qu'il est responsable de son destin. Ce qui arrive à un individu et à sa communauté est la conséquence de ses choix, de ses comportements, de ses pensées. Et ce qui se passe au niveau d'un pays est lié aux choix, aux comportements et aux pensées du peuple et de son gouvernement. Dans une démocratie, le peuple choisit ses gouvernants et porte donc collectivement la responsabilité des choix de ce gouvernement.

Cette question de la responsabilité est essentielle. Car elle implique que chacun doit agir et réfléchir en fonction de ce qu'il veut pour sa vie. Il faut mettre en œuvre ce qui est nécessaire pour arriver au but qu'on s'est fixé.

Personne ne peut faire cela à la place d'un autre. Personne ne doit prendre en charge un adulte valide, lui fournir les moyens de subsister, assurer son confort, décider à sa place, etc.

Pourtant, il arrive que des Ivoiriens comprennent mal leur responsabilité, par exemple :

Pourtant, il arrive que des Ivoiriens comprennent mal leur responsabilité, par exemple :

  • une femme qui cherche un mari pour se faire entretenir et ne contribue pas aux revenus du ménage,
  • une personne occupant un poste élevé qui perçoit un bon salaire, mais ne fait pas son travail ou en tire profit pour son intérêt personnel,
  • un individu qui rend les autres responsables de ses difficultés, sans chercher ce que lui-même a pu faire pour en arriver là et encore moins ce qu'il pourrait faire pour s'en sortir par lui-même.

De telles situations ne sont pas conformes aux lois divines. Car DIEU a tout donné à l'homme, et il lui demande de s'assumer. De plus, ne pas se sentir responsable est préjudiciable, car cela fait perdre notamment le libre arbitre, le jugement et la dignité.

Une personne qui compte sur les autres et ne se prend pas en charge est comme un enfant. Elle devient comme un malade dont on prend soin ou un petit oiseau à qui on donne la becquée. Si cette personne est valide, c'est donc une dégradation de son statut d'être humain et de sa dignité.

Il est donc essentiel de se sentir responsable de sa vie et de son destin. Concrètement, cela se traduit par exemple par les attitudes suivantes :

  • gagner soi-même l'argent nécessaire pour sa survie, et ne pas vouloir se faire entretenir par quelqu'un d'autre,
  • chercher des solutions efficaces à ses difficultés, en se faisant aider si besoin, mais surtout en étant déterminé, honnête et coopératif,
  • s'engager avec courage et détermination dans tout projet ou travail qui nous paraît bénéfique pour nous et pour les autres,
  • coopérer avec ses semblables afin que chacun progresse et trouve un avantage à l'œuvre commune.

DIEU demande à l'homme de se sentir responsable de son existence. DIEU aide l'homme, mais celui-ci doit faire son effort, car DIEU lui a donné tout ce qu'il lui faut.

La Côte d'Ivoire a besoin que son peuple prenne conscience de cela et le mette en œuvre. C'est cet état d'esprit qui ouvrira la voie à la paix et la prospérité.


www.agi-ivoiriens.com - Association Générale des Ivoiriens (AGI) facebook