Vous êtes ici : accueil > Editos > édito du 3 avril 2011

Les Ivoiriens doivent former une famille

3 avril 2011

La Côte d’Ivoire a besoin d’unité pour retrouver la paix et la prospérité. Tous les habitants de Côte d’Ivoire doivent se retrouver dans une même famille et s’entraider. C’est la condition essentielle pour que le pays sorte de cette période d’instabilité et de déchirements.

Chacun peut agir à son niveau pour que cette grande famille ivoirienne devienne une réalité.



Nous tous, habitants de Côte d’Ivoire, devons nous unir et former une même famille. Nous devons dépasser tous les clivages, qu’ils soient ethniques, religieux ou politiques. Nous sommes frères et sœurs, pas ennemis.

Pourquoi se diviser ? Pourquoi lutter les uns contre les autres ? La volonté de pouvoir de quelques individus ne doit pas pénaliser le plus grand nombre. Il ne faut pas se laisser aveugler par des discours qui cherchent à nous diviser. Si nous ne cherchons pas à nous unir, nos divisions pourront durer de nombreuses années. Or se diviser n'est pas la solution.

Les hommes sont tous créés par Dieu. Nous sommes tous frères, et les Ivoiriens sont une seule et unique famille. Nous sommes tous habitants du même pays, quelles que soient notre origine ou nos croyances. Nous avons le même intérêt à ce que le pays soit en paix et prospère. Car nous voulons tous vivre notre vie tranquillement et pouvoir gérer nos petites affaires.

Dans une famille, on se soutient et on s’entraide. L’amour et la solidarité sont le ciment qui unit des personnalités différentes. Dans une famille, on peut ne pas toujours être d’accord. Alors, on cherche à se faire comprendre des autres, et on cherche à comprendre les autres. On ne frappe pas son frère dès qu’on n’est pas d’accord avec lui. Dans une famille, on n'a pas tous les mêmes ressources. Alors, on essaie de permettre à chacun de réussir sa vie. Pour cela, on donne des conseils, on travaille ensemble ou on apporte son aide matérielle.

Cette solidarité et cet amour entre les hommes permettent de bâtir une société de paix et de prospérité.



Pour que cela devienne une réalité, les Ivoiriens doivent se mobiliser. Nous devons être nombreux à exiger le changement et à vouloir former ensemble une famille unique. C’est la condition pour que les politiques tiennent compte de cette volonté du peuple. Notre avenir nous appartient et nous devons agir ensemble pour obtenir ce que nous voulons.



Chacun de nous peut agir à son niveau :

  • Rejoignez l’Association Générale des Ivoiriens, qui œuvre pour la paix et la prospérité en Côte d’Ivoire,
  • Créez des clubs de vie dans votre quartier, pour vous donner des moyens de subsistance,
  • Parlez autour de vous et encouragez chacun à refuser les clivages et les conflits, et à vouloir former une grande famille pour instaurer la paix dans le pays.


www.agi-ivoiriens.com - Association Générale des Ivoiriens (AGI) facebook