Vous êtes ici : accueil > Editos > édito du 13 août 2014

Sachons apprécier ce que la vie nous donne

13 août 2014

Il est important de savoir apprécier ce qui est positif et sans problèmes dans notre existence. Or nous ne le faisons pas suffisamment. Nous n’y portons même plus attention, car cela nous paraît naturel. La plupart du temps, nous nous focalisons sur nos problèmes, sur nos manques ou nos frustrations.

Nous devons chercher à prendre conscience de ce qui va bien dans notre vie. Et nous devons savoir en être reconnaissant. Cela nous permettra de mieux en profiter et de ressentir plus de sérénité et de joie.



Malgré les difficultés auxquelles nous sommes confrontés au quotidien, de nombreux aspects de notre existence sont positifs et sans problèmes. La plupart du temps, nous ne nous en rendons même pas compte. Or il est important de savoir apprécier ces bonnes choses dont nous bénéficions dans notre existence.

Nous nous plaignons souvent quand notre existence n’est pas telle que nous le souhaiterons. Nous regrettons ce que nous n’avons pas, mais que nous voudrions avoir et qui nous semble si nécessaire. Nous nous révoltons contre les problèmes que nous subissons, qui semblent tellement injustes et insurmontables. Nous nous lamentons sur ce que nous ne sommes pas et que nous voudrions être, et qui serait tellement mieux que ce que nous sommes aujourd’hui.

Bref, nous avons tout un lot de sujets de plaintes et de doléances. Cela occupe une bonne partie de nos prières. Ce qui nous manque a paradoxalement une présence très forte dans notre existence. Mais ce que nous avons nous paraît tellement naturel que nous ne le voyons plus. Pourtant, il arrive que les circonstances de la vie nous rappellent brutalement cela quand nous le perdons.

Cependant, nous ne devrions pas attendre de perdre les choses pour les apprécier. Car ce sont alors des regrets qui nous viennent. Nous devrions plutôt chercher à apprécier ce que nous avons lorsque nous pouvons en bénéficier. Faire cela nous permettra de mieux en profiter et de ressentir plus de reconnaissance envers notre Créateur, de sérénité et de joie.



Dès lors que nous sommes en vie, sachons apprécier cela et en être reconnaissant. Car la vie, même si elle est parfois difficile, est un cadeau fait à l’homme. La vie est l’occasion unique pour l’esprit d’agir, d’expérimenter et d’évoluer. Perdre la vie met fin à cette expérience riche et merveilleuse. Etre en vie est une opportunité formidable dont il faut savoir profiter.

Si nous sommes en bonne santé, sachons apprécier cela et en être reconnaissant. Certaines personnes ont des maladies ou des handicaps graves, qui les font souffrir ou les gênent considérablement. Il leur est difficile de vivre une vie normale ou de faire tout qu’elles voudraient. La maladie ou le handicap est un fardeau lourd à porter. Les petites maladies passagères ou les petits maux courants nous rappellent de temps en temps combien la santé est précieuse. Alors, même si nous avons tous des soucis de santé plus ou moins graves, sachons apprécier notre part de bonne santé.

Si nous vivons dans un pays en paix, où règne une relative sécurité, sachons apprécier cela et en être reconnaissant. Ceux qui vivent dans des pays en guerre souffrent aussi bien physiquement que psychologiquement. Leur existence peut être menacée à chaque instant, et ils peuvent subir des souffrances et des traitements dégradants. La vie économique étant désorganisée, ils connaissent aussi les privations. De plus, ils vivent avec un sentiment de peur et d’insécurité permanent. Il n’est pas possible de construire une vie normale dans un pays en guerre. Vivre dans un pays en paix est une bénédiction en soi.

Si nous avons les moyens de subvenir à notre existence et à celle de notre famille, sachons apprécier cela et en être reconnaissant. De nombreuses personnes dans le monde survivent avec difficulté. Elles ont du mal à se nourrir et à nourrir leur famille. La survie devient une préoccupation de chaque jour. Pouvoir subvenir à ses besoins est donc un grand soulagement.

Si nous avons un logement décent où nous abriter et dormir, sachons apprécier cela et en être reconnaissant. Ceux qui n’ont pas de « chez eux » sont contraints de vivre dans des conditions précaires, inconfortables voire dangereuses. Ils n’ont pas de lieu où s’installer, se sentir en sécurité et se reposer. D’autres vivent dans un endroit insalubre et désagréable. Avoir un logement décent est donc un confort qu’il faut savoir apprécier.

Si nous avons une famille, une communauté ou des amis sincères, sachons apprécier cela et en être reconnaissant. Certains sont seuls dans la vie, car ils n’ont pas de soutien affectif. Il n’y a personne qui se soucie vraiment d’eux. Eux-mêmes n’ont personne à aimer, soutenir et aider. La solitude affective est terrible. L’homme a besoin des autres. L’amour, la fraternité et la solidarité sont essentielles à l’homme. C’est pourquoi DIEU les lui a donnés. Et c’est pourquoi il est bon de cultiver des relations d’amour sincères et de les préserver.

Si nous savons pourquoi nous sommes en vie et ce que nous avons à faire sur cette Terre, sachons apprécier cela et en être reconnaissant. Trop de gens ont un grand vide spirituel en eux. Ils ne connaissent pas le sens véritable de la vie. Ils peuvent l’oublier quand ils sont trop occupés par les multiples obligations de l’existence. Mais ce vide spirituel finit toujours par réapparaître, lors d’un bouleversement dans l’existence, d’un événement grave ou à l’approche de la vieillesse par exemple. Connaître le sens réel de la vie est précieux, aussi bien dans les moments difficiles que dans la vie de tous les jours.



Beaucoup d’épreuves ou de choses désagréables peuvent survenir dans l’existence. Alors, sachons apprécier les bonnes choses de la vie. Et sachons apprécier quand les choses se passent bien. N’attendons pas les difficultés pour regretter le temps où cela allait mieux !


www.agi-ivoiriens.com - Association Générale des Ivoiriens (AGI) facebook