Vous êtes ici : accueil > Editos > édito du 5 novembre 2017

Plaidoyer pour un monde plus neuf et plus heureux

5 novembre 2017

Les hommes agissent souvent sans amour ni éthique. Ils exploitent, oppriment ou détruisent. Certains en viennent même à tuer sans discernement, soi-disant au nom de DIEU.

Il est urgent de changer les choses, car la menace sur la vie est réelle.

Chacun doit reconnaître sa part de responsabilité et trouver ce qu’il peut faire. Il faut aussi éduquer l’homme. Il doit prendre conscience qu’il appartient à l’unité universelle. Il doit se sentir « un » avec ses semblables.



Des évènements tragiques se déroulent depuis quelque temps dans le monde et ont tendance à plonger la Terre et ses habitants dans le chaos.

Les hommes agissent souvent en ne pensant qu’à leur intérêt personnel et au court terme. Ils recherchent le profit sans se préoccuper des autres. Ils exploitent et polluent la planète sans penser à l’avenir. Ils s’accaparent le pouvoir sans se préoccuper du bien commun. Ils veulent la puissance et la gloire pour eux ou leur groupe au détriment des autres.

Ces comportements ne sont pas guidés par l’amour et l’éthique. Ils sèment la confusion dans l’esprit des hommes. Ceux-ci deviennent parfois incapables de distinguer le bien du mal. On voit même certains d’entre eux prétendre agir au nom de DIEU, puis détruire et tuer sans discernement. Or ceux-là n’ont aucun respect pour la vie humaine et la création en général, donc aucun respect pour DIEU.

C’est très inquiétant pour l’espèce humaine, car il y a là un véritable risque de destruction de la vie sur Terre. Il faut agir pour changer les choses. Il importe aujourd’hui de comprendre la Création et de poser des actes concrets de sauvegarde, de maintien et de perpétuation de la vie, et ce, partout dans le monde. Il y a sûrement quelque chose à faire par chacun là où il vit, et chacun doit le trouver et le faire pour que la vie continue sur Terre. Mais pour pouvoir changer les choses, il faut d’abord reconnaître sa part de responsabilité. C’est une loi de DIEU. Ensuite, il est possible d’agir et de trouver les solutions adéquates.



DIEU a créé l’homme à son image et à sa ressemblance pour en faire son partenaire sur Terre. Ainsi, l’homme a la mission de participer au maintien de la création et de la vie sur Terre. L’homme est responsable devant DIEU de la vie et de la création. Il a des obligations à assumer pour l’existence de tout ce qui se trouve sur Terre.

Détruire sa propre vie ou celle d’un autre n’est ni nécessaire ni utile. Le faire est même dangereux pour l’homme, parce qu’un tel esprit connaîtra la prison spirituelle éternelle. DIEU a fait exister des animaux pour que l’homme puisse s’en servir quand c’est nécessaire. L’homme peut tuer un animal quand il en a besoin. Mais l’homme n’est pas un animal. On ne doit donc pas tuer un homme sans une raison réellement valable, notamment s’il n’y a pas atteinte à la vie et à la création. Un homme né proche de l’animalité peut devenir dangereux dans la société pour la vie et la création. Mais il n’est pas forcément nécessaire de le tuer ; on peut aussi l’exclure de la société, de sorte à l’empêcher de nuire.

Aujourd’hui plus que jamais, l’homme doit être éduqué sur les bases de la vie et de la création. Il doit être amené à prendre conscience de la vie et de la création et s’en sentir responsable pour les préserver.

Cela signifie que l’homme doit apprendre à percevoir les choses autrement. Il doit apprendre à être le mieux adapté pour mieux survivre et aider les autres à survivre. Il doit se préoccuper de son semblable où qu’il soit, d’où qu’il vienne. Il doit se sentir « un » avec son semblable, car nous formons tous le « un » éternel. Quand le problème d’un groupe humain deviendra le problème de tous les groupes humains sur la planète et que tous agiront ensemble pour donner la solution souhaitable au problème pour libérer le groupe, alors l’humanité pourra sauvegarder la vie sur Terre. Une nouvelle conscience collective planétaire sera alors en place. Et la vie deviendra plus facile à vivre pour un monde plus neuf et plus heureux.


www.agi-ivoiriens.com - Association Générale des Ivoiriens (AGI) facebook