Vous êtes ici : accueil > Editos > édito du 14 octobre 2018

L’amour fraternel est la condition de la paix et la prospérité d’une société

14 octobre 2018

L’amour entre les hommes est essentiel pour qu’une société puisse connaître la paix et la prospérité.

Quand il y a absence d’amour, les hommes sont en compétition entre eux, ils sont indifférents aux autres et ils opèrent des discriminations. Ces situations génèrent du ressentiment et de la colère chez ceux qui sont rejetés ou défavorisés. Cela peut conduire à des réactions violentes et donc de l’insécurité.

Pour préserver la sécurité et la bonne entente entre tous, l’amour fraternel est donc indispensable.



La paix et la prospérité ne sont possibles que si l’amour fraternel relie les hommes. Car l’amour est un lien puissant qui unit les hommes et permet de surmonter les difficultés.

Quand il y a absence d’amour, les hommes en sont en compétition entre eux. Ils ne s’entraident pas. Ils cherchent plutôt à obtenir le maximum pour eux, même si c’est au détriment des autres. Cela engendre souvent de grandes inégalités et des injustices. Cela conduit à la frustration et la colère des défavorisés. Des conflits internes peuvent alors éclater dans la société.

Quand il y a absence d’amour, les hommes sont indifférents au malheur des autres. Ils ne cherchent pas à aider les plus faibles ou les opprimés. Ils sont insensibles à la douleur d’autrui. Chacun est donc abandonné à son sort lorsqu’il a des difficultés. Cela génère un sentiment d’insécurité et de ressentiment envers le reste de la société. Et cela peut conduire à des réactions excessives de révolte.

Quand il y a absence d’amour, les hommes se sentent différents les uns des autres. On met à l’écart ceux qui sont considérés comme ne suivant pas la norme ou n’appartenant pas à son groupe. Des discriminations s’opèrent, car on privilégie ceux qui nous sont proches ou nous ressemblent. Cela génère des sentiments d’injustice et de la colère de la part de ceux qui sont lésés. La volonté de revanche peut les conduire à des actions violentes pour se venger.

Donc l’absence d’amour génère de l’instabilité sociale et de l’insécurité.



Il faut donc privilégier l’amour entre les hommes au sein de la société si on veut la paix et la prospérité.

Il faut que les gens comprennent qu’il est dans leur intérêt à tous de se sentir frères et sœurs avec leurs semblables. C’est en se sentant solidaires qu’on peut bâtir une société où règnent la sécurité et l’abondance. Car alors, les individus ne sont pas isolés, mais ils s’entraident. Ils ne sont pas indifférents aux autres, mais ils se comprennent et se valorisent mutuellement. Ils ne sont pas seuls face aux problèmes, mais ils sont soutenus par leurs semblables.

Chacun peut contribuer à faire en sorte de transformer la société et établir l’amour entre les hommes. On peut agir par son action bienveillante envers les autres. On peut chercher à convaincre les autres de l’importance de l’amour fraternel. On peut aussi contribuer à des œuvres collectives promouvant la solidarité entre les hommes, par exemple à l’AGI.


www.agi-ivoiriens.com - Association Générale des Ivoiriens (AGI) facebook